Gluten, graisses hydrogénées, produits laitiers, Wifi…

Le gluten | Les graisses hydorgénéesLes produits laitiersWifi, DECT, gsm

Le gluten

(Le texte ci-dessous est extrait ou inspiré de: « Diét-éthique gourmande« , Ed. Amyris.)

La première galette à base de froment écrasé entre deux pierres, sans levain, a été cuite entre le 5ième et le 6ième millénaire avant Jésus-Christ. C’est pourquoi les gens actuellement ont l’impression que le pain est un aliment traditionnel de notre espèce.

Les croyances populaires placent le pain dans les meilleurs aliments. C’est faux et nous allons voir pourquoi ! Les pâtes et autres biscuits à base de blé sont dans le « même sac ».

Précisons tout de suite que, si l’homme mange des galettes depuis 8000 ans, il marche depuis 12 millions d’années ! Il n’a donc passé que 6 dix millièmes de son temps à manger du pain ou assimilé. Vous voyez que cela ne l’a pas empêché de marcher !

Le gluten est une combinaison de deux protéines : la gluténine et la prolamine (appelée alpha-gliadine pour le blé, le kamut et l’épeautre, avénine pour l’avoine, sécanine pour le seigle, etc.). C’est une substance qui colle à vos intestins et les irrite, ce qui les rend moins perméables aux vitamines (maladie cœliaque). Cela appauvrit donc votre assimilation, entraînant des carences, une perte d’immunité et des problèmes de muqueuse en général : inflammations nez-gorge-oreilles, etc.

Le millet contient plus de gluten que l’avoine mais le type de prolamine qu’il contient est moins toxique. Cependant, le millet reste un second choix par rapport au quinoa, par exemple !

Le maïs est une céréale à éviter car elle a subi de nombreuses modifications génétiques dont les effets sur notre organisme ne sont pas connus. Il en va de même pour tout ce qui est Organisme Génétiquement Modifié (OGM). Une étude récente en Allemagne a démontré que les OGM entraînaient une modification cellulaire, qui à long terme peut avoir des effets négatifs sur la santé. Vérifiez sur les paquets que vos aliments (soja, maïs surtout) soient effectivement non
OGM !

La mode actuellement est à l’épeautre, le présentant comme une céréale plus saine que le blé. Il s’agit, encore une fois, d’une fausse idée sur la diététique.
Une confusion de vocabulaire existe depuis toujours entre le Petit Epeautre ou Engrain (Triticum Monococcum) et le Grand Epeautre (Triticum Spelta).

Le marketing publicitaire a contribué à cette confusion. Le petit épeautre a été très peu modifié génétiquement et contient beaucoup moins de gluten que l’épeautre qui en contient exactement autant que le blé (69%) ! Des restes d’engrain ont été trouvés datant de 10000 – 9000 av. J.-C. à Tell Abu Hureyra. C’est donc une céréale très ancienne, alors que l’épeautre est tout récent. Évitez l’épeautre comme le blé !

Le pain blanc est meilleur que le pain complet, du point de vue toxicologique. En effet, à des températures de cuisson du pain, plus il est riche, plus il devient toxique. Par contre, le pain blanc est plus acidifiant (car dépourvu de tout minéraux) et plus glycémique. De plus, il ne possède pas autant de fibres que le pain complet.

Le pain multi céréales est, d’un point de vue toxicologique, bien pire que le pain blanc car il contient plus de matière qui sera transformée lors de la cuisson en molécules cancérigènes, dont notamment, les molécules de Maillard ; il contient différentes sortes de gluten. Vous agressez donc vos intestins avec diverses matières irritantes au lieu d’une seule avec le pain blanc.

Si vous ne pouvez éviter totalement l’habitude de manger du pain, prenez donc des galettes de riz complet bio. Veillez à ce qu’elle ne contienne pas du blé ou de l’épeautre !

Certaines personnes ont une allergie au gluten et s’en privent immédiatement. D’autres le supportent très bien à court terme et s’intoxiquent lentement.
Les céréales que vous faites germer ne contiennent quasi plus de gluten, car cette protéine aura été consommée pour donner de l’énergie à la graine en germination. C’est une des raisons pour lesquelles le pain essénien est moins mauvais que le pain traditionnel : il est fait à base de graines germées, et est cuit à basse température (moins de quarante degrés dans les bonnes maisons).

Il n’y a d’ailleurs que le pain essénien qui est admis dans la Diét-éthique Gourmande. Cependant, il n’est pas très appétissant pour tout le monde… Testez-le !


Les graisses hydrogénées

L’hydrogénisation consiste à chauffer une huile et à la mettre en présence d’un gaz hydrogéné, le tout sous haute pression. Toute une série de produits chimiques (dont la javel) vont être utilisés pour donner à la graisse une meilleure consistance, couleur et odeur. Je vous passe les détails chimiques, mais c’est vraiment ahurissant de voir le traitement que subissent les huiles industrielles !

Les graisses saturées augmentent le taux de « mauvais cholestérol » LDL, avec les conséquences néfastes qu’il a sur le système cardio-vasculaire. Cependant, elles sont naturelles et nous en avons besoin, dans une proportion juste46. Par contre, avec les graisses hydrogénées, nos cellules deviennent hydrogénées et notre métabolisme cellulaire ne peut plus avoir lieu comme il se doit.

Trop de graisses hydrogénées peuvent conduire à de multiples dysfonctionnements tels : affaiblissement du système immunitaire, athérosclérose, augmentation du taux de cholestérol dans le sang (LDL), cancer, diabète, difficulté de lactation, diminution de l’acuité visuelle, obésité, problèmes osseux et de tendons, poids inférieur à la moyenne ou malformation des nouveau-nés, troubles sexuels ou stérilité.

Ceux qui ont l’habitude de respecter les « 3 V » que propose la Diét-éthique Gourmande, ne rencontreront pas ce problème. En effet, nous prônons les huiles de première pression à froid, répandues dans votre assiette et non lors de la cuisson. Nous prônons également de manger « Vivant », c’est-à-dire, le moins cuit, et le moins manufacturé possible. Vous ne rencontrez donc pas facilement de graisses hydrogénées cachées.


Les produits laitiers

« Soyez moins lait ! »

Fameux débat que celui sur les produits laitiers ! Cela touche directement la culture des gens. Et il représente pour beaucoup leur cordon ombilical. Le tout encouragé par les campagnes publicitaires derrières lesquelles sont (à peine) cachés les lobbies industriels.

« Les produits laitiers sont nos ennemis pour la vie.»

Ce serait trop long de recopier tout le chapitre dédié aux produits laitiers. Je vous en livre simplement le résumé. Vous trouverez tous les arguments scientifiques et historiques dans le livre: « Diét-éthique gourmande« , Ed. Amyris.

  • Les composés du lait de femme sont adaptés au nourrisson, ce qui n’est pas le cas du lait de vache.
  • La plupart des produits laitiers sont trop gras et sont acidifiants.
  • Les molécules du lait de vache et de ses dérivés sont antigéniques. Le système immunitaire s’en défend donc, en utilisant de l’énergie qui pourrait être utile à d’autres fonctions du corps. Quand il est submergé, cela produit alors un dérèglement du système immunitaire, donnant lieu à toutes sortes d’allergies.
  • Les produits laitiers dérèglent le système hormonal (aggravé par l’usage de la pilule).
  • Il existe beaucoup d’autres sources de calcium bien mieux assimilables que dans les produits laitiers. Le calcium se fixe également mieux chez une personne en activité physique et qui s’expose au soleil.
  • Le fer des produits laitiers animaux est peu assimilable, contrairement à celui de la femme.

Wifi, GSM, téléphone portable, DECT

Bien pratique pour « surfer » partout, bien utile pour « tenir son époux en laisse », les connections Wifi et les GSM sont pourtant également bien dangereux pour la santé et tout particulièrement pour celle de nos enfants, qui y sont plus sensibles.

Troubles nerveux et hormonaux, nervosité, absences, agressivité, perte de mémoire, maux de tête, hyperactivité… Ne sont que quelques uns des symptômes dont peuvent souffrir nos petits s’ils sont exposés à ces ondes.

Biens des gens, poussés par l’intérêt économique minimiseront les risques. Et pourtant…

Voici des textes et des références scientifiques (médecins, professeurs d’université…), gouvernementales, des plus sérieuses qui vous feront réfléchir…

Si vous êtes parent et si vous avez peu de temps, ne lisez que le premier document, celui du Docteur Havas:

  1. Lettre aux parents, du Docteur Havas, Phd, Canada
  2. Bioinitiative.org
  3. CNews, rapport Russe
  4. Daily Mail 1
  5. Daily Mail 2
  6. Le Monde de l’Intelligence
  7. Le Soir
  8. Résolution de Copenhague
  9. Comité Scientifique sur les Champs Electro-magnétiques
  10. Sunday Express
  11. The New Zealand Herald
  12. La France s’interroge sur la nocivité du Wifi
  13. Psychomédia, 2007

Où sont les antennes GSM proches de chez vous? Voyez: http://www.sites.ibpt.be/

Vous devriez vous trouver à au moins 300 m pour être en sécurité…

Une solution pour remplacer le Wifi?

http://www.hercules.com/fr/cpl/bdd/p/120/hercules-eplug-trade-200-duo-avec-filtre/

Une solution pour se protéger du wifi du voisin…

http://news.aufeminin.com/un-papier-peint-qui-protege-des-ondes-wifi-actu3387.html

Paraphe_Pierre_Bleu

Gluten, graisses hydrogénées, produits laitiers, Wifi…