Diét-éthique gourmande

diet-ethique_gourmande_cover_3D_S

CommentairesSommaireFAQRecettes supplémentairesCommander


Première édition: 2002
Livre en format papier, 151 pages.

Au-delà de toutes les contradictions que l’on peut lire ou entendre, accédez à un enseignement complet et simple qui vous aidera pour tout le reste de votre vie !

Vous aurez accès à une cuisine gourmande, simple, rapide, bon marché, équilibrée, saine et Bio !

  • Où trouver ce dont vous avez besoin, naturellement, dans votre alimentation.
  • Des conseils simples et clairs, des résumés concis, des références etc.
  • Les grandes illusions communes
  • Ce qu’il faut bannir (graisses hydrogénées, sodas…)
  • Ce qu’il faut remplacer (gluten, produits laitiers…).
  • Ce qu’il faut surveiller.
  • Quels ustensiles ?
  • Des astuces pour se faciliter la vie dans la cuisine, tout en mangeant sainement.
  • Comment devenir obèse en 10 leçons, ou comment rester mince ou maigrir…
  • Les aliments aphrodisiaques, anti-dépresseurs, anti-cancer…
  • Et bien d’autres choses…

Pierre Billiet a parcouru le monde asiatique et son for intérieur à la recherche de la pleine santé, de l’harmonie et du bonheur, devenant ainsi professeur de tai ji quan et naturopathe.

A la lumière des grands contemporains de la diététique, comme Jean Seignalet, Robert Masson, et Désiré Mérien, Pierre Billiet a créé la Diét-éthique Gourmande® , adaptable à chacun, pour manger sainement et avec tout le plaisir que nous propose un maître queux comme Paul Grégoire.

Commentaire sur le livre du Docteur Jean-Pierre Norguet:

Une diététique à l’encontre des idées recues, pour néophytes et habitués de la diététique

Dans son livre « La diét-éthique gourmande », Pierre Billiet développe une philosophie intégrée de diététique contemporaine. Il aborde des notions diverses comme la diététique chinoise et l’équilibre yin yang, les associations compatibles entre les aliments, la combinaison des saveurs, la conciliation du plaisir et de la santé, l’impact sur l’environnement de notre choix alimentaire, les principes de la prise de poids et de l’amaigrissement, et l’intégration de la diététique dans notre vie de tous les jours. Il aborde les inconvénients des aliments biocidiques comme les produits laitiers, les céréales à gluten, le sucre et le sel raffinés, le thé noir et le vinaigre d’alcool. il présente les avantages des aliments biogéniques comme l’eau, les jus de légumes, les algues, les carpaccios de viande et de poisson, les fruits et les légumes, l’ail et les graines germées. Professeur de tai-chi et praticien naturopathe, Pierre Billiet met l’accent sur l’intégration de la diététique avec les autres domaines de santé : énergétique, psychologique, environnemental et comportemental.

Intégrant au regard de ces domaines les différents courants de la diététique moderne, il présente ici un ouvrage à la fois ouvert et complet. L’approche chinoise de la diététique est un point fort du livre. Beaucoup des autres concepts présentés se retrouvent dans les travaux de Désiré Mérien, Robert Masson et de Jean Seignalet, dont l’auteur se réclame. L’avantage par rapport à ces auteurs est la simplicité, le dépouillement et l’abordabilité d’un ouvrage court et intégré. Pour plus de détails, se référer par exemple à « L’alimentation ou la troisième médecine » de Jean Seignalet, « Diététique de l’expérience » de Robert Masson et « Les clefs de la nutrition » de Désiré Mérien. A la fin de l’ouvrage, l’auteur donne une trentaine de recettes faciles à mettre en oeuvre et respectant les principes de la diét-éthique gourmande. Les recettes sont fournies sans quantités, laissant à celui qui les utilise le soin d’accomoder selon son goût. Pour des recettes plus détaillées avec une philosophie similaire, le livre de Pol Grégoire « Vitalité gourmande » est un complément idéal.

Il m’a apporté des regards nouveaux, notamment sur la diététique chinoise. Il m’a également permis de recadrer certaines idées reçues, comme l’idée même d’une diététique unique et idéale qui serait valable pour tous. Enfin, si je devais citer l’apport principal de ce livre par rapport à ma conception de la diététique, je ne dirais qu’un mot : « relax! » Loin d’être un intégriste de la diététique, Pierre Billiet aborde l’alimentation avec souplesse, suggérant de combiner au mieux les domaines de santé, en ce compris le plaisir de se laisser vivre. Je recommande chaudement la lecture de ce livre à tous ceux qui veulent se sentir mieux avec leur santé, mieux avec leur plaisir, et mieux avec le monde en général.

Sommaire:

 Télécharger le sommaire ici.

En préparation: Diét-Ethique des Petits Gourmands®…

 Télécharger une interview de la RTBF (La Première) du 12/11/09

Foires Aux Questions

Beaucoup de lecteurs me disent qu’ils ont des questions à me poser alors qu’ils sont en cours de lecture. Je propose à tous de m’envoyer vos questions et réflexions par mail en cliquant ici! J’y répondrai sur ce site, de façon à ce que tout le monde puisse en profiter. Merci beaucoup!

  1. C’est difficile de mettre tout cela en pratique!
    – Oui, il faut environ deux ans pour s’adapter complètement à un nouveau système diététique. D’autant plus que les émotions et les souvenirs jouent beaucoup! Surtout, modifiez votre alimentation tout en douceur. Adaptez-vous à votre rythme!  Et rappelez-vous des trois cibles, page 23! Soyez doux avec vous-même!
  2. Vous ne parlez pas des groupes sanguins…
    – Effectivement. C’est délibéré. Il s’agit d’une théorie très intéressante mais qui devient très précise et elle ne peut être appliquée avec succès que dans le cadre d’une diététique globale saine et équilibrée. Seule, elle est tout à fait lacunaire. De plus, mon objectif est de faciliter la vie au lecteur. Lui permettre de se mettre en route sur le chemin d’une hygiène alimentaire saine et agréable, sans se creuser les méninges tous les jours. Si vous lisez plusieurs livres de diététique, vous trouverez des contradictions et trop d’informations que pour appliquer le tout au jour le jour. Dans mon livre, tout est résumé, expliqué, simplement. Enfin, j’ajouterais que, dans le cadre que je propose, il y a beaucoup de souplesse et d’adaptations possibles. C’est donc, quand vous connaitrez bien la Diét-éthique gourmande, que vous aurez simplement intérêt à écouter votre corps et à suivre, dans le cadre de ma théorie, tout ce dont il a besoin.
  3. Bonjour Pierre,
    J’ai acheté votre livre il y a 15 jours après avoir entendu votre interview à la radio Belge. Je l’ai déjà lu 2 fois. J’en comprends à peu près les principes mais j’ai des difficultés à l’appliquer au quotidien. Puis-je me permettre de vous poser 3 questions ?
    Question 1 : d’une part vous prônez VVV dont le dernier V est « Varié » et d’autre part vous démontrez que la plupart des combinaisons d’aliments sont nocives à l’exception d’une combinaison avec les légumes. Cela veut-il dire qu’il est préférable de ne manger qu’un seul aliment à chaque repas ?
    Manger varié veut dire qu’il faut alterner les différents aliments: à midi du poisson, le soir des oeufs, à midi végétarien, le soir de la viande, par exemple. Des pommes de terre un jour, du riz l’autre jour, du quinoa le troisième, etc. Les combinaisons alimentaires ne sont pas si restrictives qu’elle semblent être. S’il est vrai, que les légumes et les protéines s’agrémentent parfaitement, il reste que les hydrates de carbone (pomme de terre, riz, quinoa, amaranthe, etc.) sont absolument nécessaire à l’absorption des protéines. Les combinaisons ci-dessus ne sont donc pas nocives mais, au contraire, nécessaires. L’effort à faire est plutôt, de ne pas trop manger de dessert et surtout pas de fruits après le repas…
    Question 2 : Si je mets bout à bout vos recommandations, en terme de timing, cela donne pour mon rythme personnel et en hiver :
    7h : thé vert
    7h30 : jus de légumes
    11h30 : dernière boisson avant repas : thé vert ou eau
    12h : repas de midi (plutôt des viandes ou poisson cru + légumes + riz ou pomme de terre)
    Ne rien boire avant 16h
    16h : pomme
    19h45 : repas du soir (idem midi mais riz ou pomme de terre seulement si pas pris à midi)
    Ne rien boire avant 24h
    Ma question est donc : comment boire beaucoup d’eau ou de thé vert comme vous le recommandez, si on doit attendre 4h après le repas ? C’est donc uniquement le matin ?
    D’abord, je constate que vous ne prenez pas de petit déjeuner. Ce régime n’est valable que pour celui qui veut maigrir. Vous pourriez, par exemple prendre un jus de légume à 7h10 et un petit déjeuner à 7h30.
    Si vous SORTEZ de table à 12h30, vous devriez boire idéalement vers 16h30. Cependant, comme indiqué dans le livre, vous pouvez déjà vous déshaltérer à partir de deux heures après la fin de votre repas, en très petites quantités. De toute façon, je péconise de boire quand vous avez soif, quelle que soit l’heure, mais de privilégier la période allant de quatre heures après la fin du repas à vingt minutes avant le suivant.
    Concrètement, buvez à 16h et prenez vos fruits vers 16h30. Vous pourrez prendre le repas du soir à 19h45. Buvez encore avant d’aller dormir (eau ou tisane…)
    Question 3 : J’ai bien lu et relu vos conseils pour un amincissement durable. Pour autant, je trouve que vous n’expliquez pas vraiment comme ça fonctionne. Qu’est ce qui fait que vos préconisations feront mincir ?
    D’un point de vue diététique, mincir est une question d’équilibre entre l’apport et la dépense énergétique. Dépensez-vous plus et mangez moins et vous maigrirez. C’est pourquoi, j’ai conçu le système de remplacer le petit déjeuner par un jus de légume pendant la période de cure. Attention de respecter vos besoin, si vous êtes enceinte, allaitant ou si vous demandez beaucoup à votre corps, comme les sportifs et les stressés.
    A ce sujet, le (sur-) poids est avant tout une question psychologique et c’est là-dessus que je travaille en premier lieu avec les patients qui viennent me voir. Ce n’est évidemment plus le sujet du livre.
    En dehors de cela, manger sainement et de façon équilibrée permet de prendre des forces et non de la graisse. Si vous suivez les recommandations de la Diét-éthique gourmande, vous abandonnerez beaucoup de graisses saturées et de mets sucrés au profit d’aliments cuits à la vapeur ou crus, et de fruits. Tout cela, avec le plaisir d’une alimentation gourmande!
  4. Bonjour Pierre, Dans ton livre, tu conseilles le pain essénien. J’ai du mal à le catégoriser parmi les différents types d’aliments. J’ai compris qu’il était fait à partir de céréales germées et qu’il est riche en protéines et en glucides (avec un index glycémique bas). Avec quel autre aliment est-il ou n’est-il pas compatible ? Et avec du fromage de chèvre le pain est ok ?
    – Il en existe plusieurs sortes. Certains sont très protéinés et d’autres moins. Je les considère de toute façon comme des hydrates de carbones. Le pain essenien se mange donc comme des galettes de riz, tout en gardant en tête que certains sont plus protéinés et peuvent donc être accompagnés de protéines végétales (salades de tofu, hummus, guacamole, etc.), de protéines animales, de charcuterie légère (poulet, dinde) ou de charcuterie plus lourdes le matin (chorizo, salami, jambon cru, etc.) Il peut se manger avec du fromage de chèvre, en tenant compte des réticences que j’ai émises concernant les produits laitiers, bien-entendu. Même si le fromage de mono-gastrique (chèvre, brebis, jument) est le moins mauvais pour la santé, il ne faut surtout pas en abuser. En particulier, il contient assez bien de phosphore qui empêche une partie de l’assimilation du magnésium.
  5. Même type de question par rapport aux lentilles que tu ne cites que brièvement. Est-ce qu’en tant que légume on peut l’associer avec la plupart des autres aliments ou y-a-t’il des contre-indications? Personnellement, j’aime les lentilles vertes cuites avec des carottes et tomates cuites également, arrosées de jus de citron. Etant donné que les lentilles sont acidifiantes sont-elles compatibles avec les carottes (glucide), les tomates (acides) et le jus de citron ?
    – Les lentilles sont des légumineuses. Elles s’associent parfaitement avec des céréales (riz, boulgour de kamut ou de blé…) et les légumes de toutes sortes. Elles se marient très bien avec les protéines animales, pour le plaisir du goût. Ainsi, une salade de lentilles avec des carottes rapées crues, quelques tomates séchées et un petit filet de jus de citron est tout à fait acceptable avec du riz ou des pommes de terres douces ou normales. Vous y ajouterez par exemple quelques lardons bio, pour le plaisir du palet. Je garderais tout de même les tomates fraiches cuites ou crues pour des salades accompagnées de protéines et de peu de glucides, ce qui est un plat idéal pour le midi en été.
  6. Le jus de légumes le matin c’est un peu trop drastique comme changement pour moi , ce sera pour une prochaine étape , en revanche je peux facilement remplacer le pain par du pain essenien ou du pain de fleur (quinoa) mais que mettre dans ce pain le matin ?
    – Rappelez-vous qu’adapter son alimentation complètement vers la Diét-éthique gourmande nécessite deux ans. Allez-y donc à votre aise.
    Alternez les pâtés végétaux, les charcuteries bio, les poissons en boite assortis avec des légumes ou des herbes, des oeufs pochés, ou encore du fromage de chèvre sur vos galettes.
    L’idéal est de faire un repas complet, comme le font traditionnellement la plupart des Asiatiques.
  7. 6. J’ai terminé votre livre, très intéressant et j’ai déjà quelques questions.
    Puis-je tout de même prendre du beurre sur mon pain le matin comme vous m’avez suggéré s’il faut bannir les produits laitiers?
    – Non, le beurre contient très peu de protéines de vache. Je conseille le beurre de lait cru bio ou mieux encore, le beurre ghee. Vous pouvez fabriquer ceci vous-même en le faisant fondre à la vapeur et en enlevant les parties blanches au-dessus et en-dessous du liquide obtenu. Laissez refroidir et vous obtiendrez le beurre ghee qui ne contient que moins d’un pour cent de protéines de vache. Bien entendu, les huiles de premières pression à froid sont excellentes. Pensez à varier.
    Comment réalise t-on le trempage des graines et puis-je boire du lait d’épeautre (je ne sais pas si le procédé du trempage est lié à l’obtention du lait)
    – Tremper les graines consiste à les immerger pendant une période variable selon le type de graine. C’est expliqué dans le livre. L’épeautre contient 69% de gluten, comme le blé. Il vaut mieux l’éviter.

Recettes supplémentaires au livre (tous ingrédients bio)

Velouté de chou-fleur à la Marocaine:

pour 4 personnes:

1/2 chou-fleur, 1 oignon, 1 pomme de terre moyenne, 1 gousse d’ail, 1 càc de paprika, 1 càc de cumin en poudre, 2 cubes de bouillon, 1 citron, 2 càs d’huile d’olive, coriandre fraîche et sel et poivre.

  • Faites revenir à feu doux l’oignon grossièrement haché.
  • Pendant ce temps, coupez les choux-fleur et les pommes de terres en petits morceaux.
  • Ajoutez les épices et l’ail pressé dans la cocotte.
  • Mélangez une minute et puis ajoutez-y les choux-fleur.
  • Arrosez de 1 litre d’eau, ajoutez les cubes de bouillon et portez à ébullition.
  • Couvrez et laissez mijoter pendant 20 minutes.
  • Passez au mixer et rectifiez l’assaisonnement.
  • Jetez-y de la poudre de paprika et la coriandre fraîche à la dernière minute.
  • Pressez quelques gouttes de citron dans chaque assiette.

Flan de potimaron à la vanille pour 6 personnes:

  • dans un récipient au cuit-vapeur pendant 20 minutes: 700 gr de dés de chair de potimaron avec 50 cl de lait de noix de coco, 150 gr de poudre d’amande, 50 gr de suc de canne, 1 càc d’extrait liquide de vanille et une pincée de sel.
  • Sortez le récipient du cuit-vapeur et mixez le tout en y ajoutant 4 oeufs et 50 gr de suc de canne.
  • Versez dans un récipient beurré.
  • Repassez au cuit-vapeur pendant 1h30.
  • Servir froid avec un tout petit peu de coulis de framboise.

Commander

  • Par virement au compte de l’asbl Crescendo: BE53 3770 0162 1553 BBRUBEBB
    • 22 € version papier à venir chercher
    • + 2€ de frais d’envoi en Belgique
    • + 5€ de frais d’envoi à l’étranger
    • + 2,5 pour le poster résumé du livre. Idéal pour les écoles et à mettre dans la cuisine!
  • Paiement par PayPal (les même prix + 2€ de frais)

 

Vous cherchez le livre Déjeuner en herbe, sur l’alimentation mais vous avez écrit déjeuner sur l’herbe ou dejeuner sur l’herbe. Normalement, vous devriez tomber sur cette page-ci, parlant de mon livre sur l’alimentation et la cuisine, la santé: Déjeuner en herbe.

Vous êtes arrivé(e) sur cette page car vous cherchiez Pierre Billiet (ne s’écrit pas Pierre Billet, ni Pierre Billè) ou Déjeuner en herbe ou Diét-éthique gourmande (ne s’écrit pas diététique gourmande).